· 

Pourquoi faire une différence entre deux frères ?

Je vais parler d'un sujet qui me met en colère, qui me fait sortir de mes gonds et qui me met hors de moi : la différence que peuvent faire les gens entre deux enfants, et les remarques horribles auxquelles nous avons du faire face.

Je parle en connaissance de cause.

 

Des personnes "proches", je mets "proches" entre guillemets, parce que pour moi elles ne l'ont jamais été, se sont permises de faire la différence entre mes deux enfants.

 

Je prends l'exemple de la fois ou cette femme a acheté une peluche pour deux, en me faisant bien comprendre que Bastien n'en aurait pas l'utilité.

 

On ne devrait pas lui faire de cadeau parce qu'il a des problèmes de santé ?

 

Je prends un autre exemple. Quand Bastien était en réanimation, la même personne a dit à ma maman "j'ai regardé sur internet, il ne faut pas que Marie s'attache à Bastien, elle ne se rend pas compte, quand il ne sera plus là ce sera trop dur pour elle".

J'ai cru rêver. Que fallait-il que je fasse ? Bastien est mon fils. Si je l'écoutais, il fallait que je laisse Bastien dans un coin et attendre que le temps passe ?

Et ce sont ces personnes là, qui encore aujourd'hui font encore la différence entre mes deux enfants, alors que Bastien n'est plus parmi nous.

 

Une autre personne voulait plus profiter de Hugo que de Bastien, parce Hugo allait bien et qu'il voulait le voir progresser. Bastien allait avoir une vie courte, alors à quoi bon passer du temps avec lui ?

 

Des remarques sur Bastien, il y en a eu énormément, dont beaucoup que je ne citerai pas. Même des remarques d'enfants, comme "on s'en fout de Bastien". La mère de cet enfant ne s'est pas donnée la peine de le reprendre, parce que pour elle, ce n'était que "des mots d'enfant".

 

J'ai peut être des défauts, mais je n'ai rien à me reprocher. 

 

Cette personne m'avait envoyé des pavés par mail, en comparant son enfant à Bastien. En sachant que son enfant est en pleine santé mais qu' "elle aussi a des problèmes". J'ai gardé ces mails, pour les montrer à Hugo quand il sera plus grand, pour qu'il comprenne la différence que ces gens ont pu faire entre lui et Bastien. Parce que même à 3 ans et demi, il sait déjà remarquer certaines choses à ce sujet.

  

Après, il y a des gens qui prenaient Bastien pour une bête curieuse. Un petit article était paru dans les nouvelles de mon village, et un jour alors qu'on se baladait, une femme est arrivée vers nous "C'est lui Bastien ? Voyons ?"

Voyons quoi ? Il n'y a rien à voir.

Oui c'est de la curiosité mal placée.

 

Nous avons même une voisine, qui dès qu'elle nous voyait, courait pour nous éviter. Nous n'avions pas la galle.

 

Et ensuite il y a les gens qui s'éloignent. Lorsqu'on a appris la maladie de notre chevalier, nous étions entourés, vraiment. Mais plus la maladie s'est installée et plus les gens se sont éloignés. Comme lassés. 

 

Par contre, et heureusement, certaines personnes n'ont jamais changé et sont restées les mêmes du début jusqu'à aujourd'hui, et j'ai envie de dire à ces gens que je les aime. Je les remercie de ne jamais nous avoir jugé, et de toujours avoir été là pour nous, et surtout pour Bastien.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    Maya (mardi, 14 novembre 2017 21:24)

    Coucou ! Mon dieu ce que je lui me mets hors de moi, me fais bondir, me mets en colère,  me donne des frissons. Et me peine tellement. Comme peut on être aussi méchant (en tant qu’adulte premièrement) avoir des propos, des gestes, des façons d’être de penser... bref, je sais pas comment tu peux arriver à garder patience parce que moi j’aurai sûrement fait de la garde a vie après avoir répondu à cette personne, chose. Tt mon respect marie.

  • #2

    coulon marilyne (mardi, 14 novembre 2017 21:34)

    lA betise reste la bêtise

  • #3

    Marie-Annick (mercredi, 15 novembre 2017 02:22)

    Ne pas être comme "tout le monde". Ne pas rentrer dans le "moule de la société". Et pointer du doigt ses personnes qui ont le courage de se battre et d'affronter leur handicap? Mais que ces gens restent des moutons à suivre la société actuelle avec ses belles apparences dépourvue de sentiments humains...quand ils comprendront que les handicapés de la vie se sont eux, tout le monde à des défauts sauf que pour certains ils sont plus visibles/physiques que d'autres. Et tout le monde reste unique! Encore des gens qui ne se regardent pas/ne se mettent pas à la place des autres et ça se permet de juger ouvertement! Que l'humain peut être méchant. Et que l'adulte peut être bèèète!

  • #4

    Maman (mercredi, 15 novembre 2017 07:38)

    Oui, ma grande. Ton article est exacte. Tout ce que tu raconte, nous l'avons vécu avec toi. Tu te bats pour que ton chevalier soit respecté. Car un enfant reste un enfant quelque soit son problème. Pour nous Bastien reste un combattant, et nous continuerons pour lui le combat.

Contact

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.