· 

Un peu de blabla

Crédit photo : Amandine Bosc

 

J'ai toujours aimé écrire.

Gamine, j'écrivais des poèmes et des chansons. 

J'avais même écrit un petit roman il y a quelques temps qu'il faudrait que je reprenne.

J'avais laissé l'écriture de côté quand j'ai appris la maladie de Bastien. Dès que j'écrivais, je pleurais. 

J'ai repris l'écriture pour ce blog.

Parler de Bastien me fait du bien. Dans ce blog, j'y mets mes tripes, ma vie, notre vie.

 

Je ne le fais pas pour passer à autre chose parce que je ne passerai jamais à autre chose. Je ne le fais pas non plus pour faire mon deuil.

Je le fais parce que j'ai besoin de parler de lui, parce que j'ai envie de continuer de faire vivre Bastien, par ce blog.

 

Je suis passée par un stade où j'étais complètement perdue. Même professionnellement. 

Qu'est ce que je veux faire de ma vie ?

Voilà une question qui me trotte sans arrêt.

Je suis agent d'entretien. On ne va pas se le cacher, ce n'est pas le métier le plus épanouissant du monde.

 

Avant que je sache que Bastien était malade, j'aurai eu l'opportunité de travailler dans les hôpitaux. Mais les hôpitaux je les ai assez vu. Je ne veux plus.

 

Ce que je souhaite vraiment, c'est de pouvoir travailler avec des enfants handicapés, parce que j'aurai l'impression de continuer le chemin que j'avais commencé à tracer avec mon petit chevalier. 

 

Oui mais bon, ce n'est pas si facile que ça. Je n'ai pas les diplômes pour, et passer une formation est impossible. Je me suis renseignée. 

Je sais que j'ai acquis un savoir-faire. J'ai appris tout un tas de choses et j'ai su faire face à un grand nombre de situations complexes.

 

Dans la vie on ne fait pas toujours ce que l'on veut. Je sais.

 

Du coup, je m'échappe via ce blog, en parlant et en vous partageant un peu de notre vie. Et ça me fait du bien.

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Maman (samedi, 18 novembre 2017 08:03)

    Il n'y a pas de sous métier. Tu travailles . On ne tourneras jamais la page sur Bastien. La vie continue de façon différente. Continue d'écrire. Je vous aime.

  • #2

    coulon marilyne (samedi, 18 novembre 2017 17:22)

    l'écriture est une façon de faire vivre Bastien et dexprimer ses émotions bisous c'est bien continue

Contact

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.