· 

Les crises d'angoisse

Elles sont arrivées après le décès de Bastien.

Cela me prenait le soir, et cela continue toujours. Le soir tout est différent. Le calme trop pesant, et surtout je pense que cela y fait beaucoup : Julien travaille exclusivement la nuit. Du coup je suis seule les trois quart du temps le soir, avec Hugo. La présence de Hugo ne change pas grand chose à ces crises.

Quand Hugo est couché, je suis seule avec moi-même et je cogite. Trop.

Je me pose trop de questions, mon esprit par dans tous les sens et souvent j'ai des palpitations. Je tourne et retourne dans mon lit sans parvenir à trouver le sommeil.

 

L'absence de Bastien a fait remonter toutes ces peurs que j'ai en moi avec toutes ces questions sans réponse.

Est-ce qu'il y a quelque chose après ?

Et s'il n'y a rien ?

Ou est-il maintenant ?

Et je vous en passe...

 

J'occupe mes soirées comme je le peux. Il y a quelques temps je faisais du coloriage anti-stress pour adulte et j'avoue que je m'étais fait prendre au jeu. Cela peut paraître ridicule, mais j'étais tellement concentrée que je ne pensais à plus rien.

 

Avec mon blog maintenant je passe mes soirées à écrire, ou alors je relis le petit roman que j'ai écrit il y a quelques temps et cela me permet de m'évader un peu. 

 

Quand Julien est avec moi ce n'est pas pareil. J'ai quelqu'un avec moi pour discuter et sa présence à elle seule m'apaise, me réconforte et me rassure.

C'est là que je me rends compte à quel point mon mari m'est précieux, et à quel point je me sens protégée de tout lorsqu'il est avec moi.

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Maman (lundi, 04 décembre 2017 09:20)

    Je t'aime ma grande. Big bisous.

Contact

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.