· 

Un petit garçon comme les autres

Depuis le diagnostic de la maladie, ma famille et moi-même nous sommes promis qu nous ferions tout notre possible pour que Bastien ait une vie de petit garçon comme les autres, et je me dis qu'avec du recul, notre avons tenu parole.

 

 

 

.

 

 

 

Bastien n'avait que 4 mois et nous sommes partis en voiture avec ma maman pour aller rendre visite à ma famille du côté de Orléans. 

Ce n'était même plus un voyage, mais une expédition !

Nous étions chargés comme des mules.

Bastien n'était plus alimenté par sonde, mais nous étions partis avec la pompe alimentaire et les tubulures au cas où.

 

 

 

 

 

 

Je vous laisse juger par vous-même de l'état de la voiture !

Nous avons passé un séjour inoubliable entouré de notre famille.

 

 

 

 

Bastien a eu droit à un déguisement d'ourson. C'était à la période de Noël 2014, et lorsque j'ai vu le costume j'ai littéralement craqué ! Il lui allait comme un gant. Dommage que vous ne puissiez pas voir sa bouille, il me regarde d'un air de dire "et ça t'amuse en plus ?"

Il était beau à croquer !

 

 

 

 

Il a fêté Pâques, ainsi que toutes les autre fêtes de l'année comme il se doit. Je ne vous mettrai pas les photos sinon ce ne sera plus un article qu'il va me falloir mais un roman !

 

Bastien a toujours été gâté, comme son petit frère l'a été.

 

 

 

 

 

 

 

 

Bastien a profité de la piscine. Il a savouré chaque instant passé dans l'eau, se laissant flotter dans une ambiance paisible. 

Il adorait passer ces moments dans l'eau, cela lui faisait du bien et le détendait.

Il s'est aussi baigné dans la grande piscine entouré de toute sa famille.

LE moment le plus inoubliable restera celui-ci. La veille de ses deux ans, Bastien a fait un tour de manège. Sans ma maman je n'aurai jamais osé demander. 

C'était un moment idéal, il n'y avait personne, il faisait beau et le manège avait pile la place pour installer la poussette.

Je me souviens avoir filmé cet instant magique, les mains tremblantes et les larmes aux bords des yeux. 

Mon petit garçon faisait un tour de manège. Je ne sais pas si vous vous rendez compte... Jamais de la vie je n'aurai pensé voir un jour mon petit bonhomme faire un tour de manège, et pourtant il était là, écoutant la musique et se laissant porter.

Ce moment restera gravé à vie dans mon cœur.

 

 

 

Tout à l'heure je vous parlais de costume, et bien en voilà un autre !

Vous connaissez notre amour pour Winnie l'ourson, Tigrou fait parti de la famille. C'est ma maman qui lui a acheté. 

C'est un joli plaid à capuche, ou il pouvait même insérer ses petites mains dedans. 

Il est sorti de l'hôpital après sa gastrostomie dans cette tenue. 

 

 

 

 

 

 

 

Bastien a découvert l'océan. 

Un instant magique, comme les autres. 

C'était le mois d'octobre et il faisait chaud, l'eau était bonne et j'aurai eu mon maillot de bain je me serai même baignée.

La plage était déserte et nous avions toute cette étendue d'eau rien que pour nous.

Hugo était là aussi, avec ma maman. 

Nous avons passé un moment pure, inoubliable.

 

 

 

 

 

Cette photo a été prise lors d'un instant de délire avec ma maman. C'était juste après le tour de manège. Nous étions encore euphoriques et nous avions acheté des churros pour que ce beau moment dure plus longtemps.

 

Bastien ne mangeait pas comme nous, mais pour la photo, nous avions fait "comme si", et c'était vraiment chouette.

En février 2015, nous avons fait ensemble quelques pas sous la neige. Je trouvais ce moment féerique. Bastien n'a pas pris autant de plaisir que moi, entre le froid et les flocons qui lui tombaient sur le visage, il avait de quoi râler.

C'est la deuxième fois qu'il voyait la neige, et les deux fois se sont déroulées de la même manière : Bastien n'aimait pas du tout cela et savait nous le faire comprendre !

 

 

 

Début printemps 2015, Bastien a fait de la balançoire avec son petit frère.

C'est Mamie qui en a eu l'idée, une excellente idée même.

Bastien n'y est pas resté longtemps, et pour immortaliser ce moment j'ai pris une photo.

 

 

 

J'ai trouvé cette photo rigolote !

Parce oui, il n'y avait pas de raison que Hugo n'embête pas son grand frère !

Même si la grande majorité de leur moment n'était que tendresse, il arrivait à Hugo d'embêter son frère, et même de lui tomber dessus !

 

 

 

 

 

Je vous présente Bubulle, le combattant de Bastien, offert par mon meilleur ami Camille pour les 3 ans de mon petit bonhomme.

J'adore le clin d’œil !

 

 

 

 

 

 

 

 

Bastien a pu rencontrer de vrais chevaliers. 

Mon mari faisant parti d'une association médiévale, nous avons profité d'une journée de démonstration pour y emmener mes deux petits gars.

Comme vous pouvez le remarquer, Bastien s'était habillé en conséquence.

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon petit chevalier a fait du tourniquet.

C'était une journée calme où les jeux étaient désertés, nous avons pu prendre le temps de profiter pleinement du plaisir du jeu.

Bastien n'a pas trop apprécié, et il a su nous le faire savoir. Mais malgré tout nous avons passé un super bon moment en famille, comme chaque instant passé ensemble.

 

 

 

 

 

 

 

Lors d'une ballade au bord d'un lac au mois de novembre, Bastien a donné du pain aux canards.

Cette photo a été prise un mois avant le départ de Bastien. Je me revoie lui donner ce petit bout de pain et l'aider à le lancer aux canards.

C'est un geste tout simple, que lui seul était incapable de faire, et j'étais contente de me dire que nous faisions comme tout le monde.

Nous avons emmené les enfants dans plusieurs zoo, dont celui de Beauval. Nous ne passions pas inaperçu, entre la poussette double, ou la poussette spécialisée, et l'aspirateur bronchique.

 

Pour toutes les activités extérieures, il a fallu faire face au regard des gens et de mon point de vue, ce n'était pas évident du tout. Pour être franche, si ma maman ne m'avait pas poussé à aller de l'avant, Bastien n'aurait pas fait tout cela. C'est grâce à elle si il a pu découvrir autant de choses. Vous l'avez vu, je la site presque à chaque fois. Elle me disait souvent, et encore aujourd'hui "on s'en fiche du regard des gens". Elle avait raison.

 

Merci maman pour tout ce que tu as pu apporter à notre Titi, merci pour ton dévouement et pour tout l'Amour que tu as pu lui apporter.

 

 

 

Le plus difficile dans cet article, c'est le moment de la relecture, parce que les trois quart du temps j'ai écrit au présent, comme si Bastien allait pouvoir découvrir et vivre encore de bons moments... 

Ces moments nous les vivront différemment, et nous les vivrons pour toi mon Bastien.


Écrire commentaire

Commentaires: 5
  • #1

    maman (mercredi, 20 décembre 2017 07:07)

    On s'en fou du regard des autres. Tous ses moments sont uniques. C'est la vie de Bastien un petit garçon extraordinaire. Que du bonheur. Je t'aime mon loulou.

  • #2

    maman (mercredi, 20 décembre 2017 07:23)

    Il n'y a pas de merci ma grande. C'est le rôle d'une grand mère pour son petit-fils. Avec l'Amour on arrive à tout ou presque. Que du Bonheur....

  • #3

    Laurence (mercredi, 20 décembre 2017 12:34)

    Ta mère à raison Marie, le regard des autres n'est pas important, ce qui compte c'est le bonheur que l'on peut apporter aux personnes, grand ou petit, malade ou en bonne santé. Nous avons tous besoin de recevoir de l'Amour et c'est ce qui est le plus marquant dans ton message. C'est l'Amour que vous lui avez apporté ensemble. J'Aime lire que c'est grâce à ta maman que vous avez pu faire tout ce que vous avez fait pour lui ce qui vous permet aujourd'hui d'avoir autant de souvenir, et cette répercussion de force celle que ta maman t'a donné, tu l'as redonné à Bastien, vous vous l'êtes transmise, c'est comme une chaîne, Chapeau ! vous êtes formidable !

  • #4

    coulon marilyne (mercredi, 20 décembre 2017 19:59)

    Oui le regard des autres on s'en fou moi je me rappelle ce déplacement dans le Cantal cet région que vous vouliez lui faire découvrir souvenir inoubliable gros bisous

  • #5

    Marie (mercredi, 20 décembre 2017)

    Oui tu as raison, mais j'ai voulu garder la seule photo que j'avais de lui là-bas, d'autant plus que le lieu de la photo est assez personnel. Je ne sais pas si tu te souviens.
    Gros bisous

Contact

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.