· 

4 ans ma petite canaille

Je sais que je ne parle pas beaucoup de toi sur mon blog, mais tu as tout autant ta place que Bastien.

 

4 ans déjà ma petite canaille, et tellement fière du petit garçon que tu deviens.

 

Le 16 février 2014, je devenais maman pour la seconde fois. Avec tellement de questions et de craintes de revivre tout ce que je vivais avec Bastien. Je te surveillais comme du lait sur le feu, et malgré tous les efforts du monde, je sais que je te couve trop. Je n'ai pas l'impression de t'étouffer, et je dirai à quiconque oseraient me dire que te lâcher un peu, qu'ils n'ont pas vécu le tiers de ce que j'ai vécu, et que je fais comme je peux.

 

Tu t'affirmes, et malgré tes caprices et ton fort tempérament, je t'aime d'un amour fort, d'un amour vrai et inconditionnel.

J'avoue que certains soirs, je suis soulagée quand tu vas te coucher, mais ravie de pouvoir recharger les batteries pour le bonheur de profiter de toi le lendemain.

 

Tu es ma petite bulle de douceur, et tes "maman je t'aime de tout mon cœur" me requinquent et me font du bien.

 

Ne pas t'avoir près de moi me rend malade, et pendant la moitié des vacances scolaires je ne vis plus. Et je sais que la semaine prochaine sera encore un véritable fardeau...

 

Je sais que l'on t'en demande beaucoup et tu acceptes tous les changements. Parfois tu exprimes ton désaccord face à certaines situations, et j'espère que tu comprendras plus tard que je n'avais pas le choix.

 

Tu es un petit garçon très sociable, qui respire la joie de vivre, et pour reprendre les mots de ton institutrice, tu es intelligent, pertinent, tu as beaucoup de vocabulaire, tu fais très bien tes phrases et tu es épanouie à l'école (oui, rien que ça !).

Elle nous a même proposé de te mettre deux après-midi par semaine avec les moyennes sections, parce qu'elle a vu que tu en as les capacités, et nous avons accepté sans hésitation.

 

4 ans est un âge assez particulier à mes yeux. Bastien n'a jamais eu la chance de les fêter, et j'ai l'impression que tu vas être le grand frère de ton grand frère...

 

Je sais que je manque énormément de patience, et parfois les paroles vont plus vites que mes pensées. A chaque fois ça me rend malade, ça me travaille et je m'en mords les doigts.

Je n'ai pas l'impression d'être assez présente pour toi.

Je sais qu'il n'y a pas d'enfant parfait, ni de mère parfaite, mais j'ai toujours cette pointe au fond de moi qui me dit sans cesse que je ne fais jamais assez bien. Je me remets sans arrêt en question, parce que je voudrai être la meilleure à tes yeux, et quoique l'on puisse me dire, quoique je puisse faire, j'ai l'impression d'être une mauvaise mère.

 

J'espère juste te convenir telle que je suis...

 

Je t'aime tellement mon petit bout, tellement, de tout mon cœur, pour toujours.

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    maman (samedi, 17 février 2018 07:45)

    Bon anniversaire mon petit lou. Marie tu es une maman extraordinaire et arrête de te poser trop de questions. Bisous ma grande.

  • #2

    marilyne (samedi, 17 février 2018 07:59)

    En tant que maman on a toujours l'impression de pas bien faire ou d'en faire trop ou pas bien enfin jamais ce qu'il faudrait mais le principal c'est d'aimer sans compter. ...Et ça tu sais très bien faire gros bisous

Contact

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.