Pourquoi vous ne verrez jamais la photo de mes enfants ?

Ce que j'ai pu le remarquer quand je me promenais avec Bastien, c'est que l'on ne passait pas inaperçu. Je voyais bien que le handicap "attirait" l'oeil, avant la naissance de Bastien, avant même de tomber enceinte, avant tout ça, mais je ne pensais pas à ce point là.

Les gens sont curieux et regardent avec plus ou moins d'insistance. C'est pour cette raison, entre autre, que vous ne verrez jamais le visage de mes enfants.

Le regard des gens m'a toujours dérangé vis à vis de Bastien. J'avais l'impression que mon petit garçon était dévisagé, telle une bête de foire, parce que nous ne faisions pas parti de "la norme". Je mets ce mot entre guillemets volontairement. Parce que, qu'est ce que la norme, qu'est ce que la normalité en fin de compte ?

J'ai vu aussi que certaines pages sur le net, sont beaucoup plus suivies que d'autres par l'unique fait de mettre des photos. Je ne vise personne et ne juge personne. Je parle juste de faits. Certaines pages, qui contiennent exclusivement des photos d'enfants hadicapés, sont beaucoup plus suivies que la mienne dans laquelle je ne montre pas mes enfants. C'est un choix. Mon choix.

Je pense que ma page est explicative et même si parfois je peux être un peu brouillon, j'essaie de raconter notre histoire le plus justement possible.

Je me dis que cela pourrait aider d'autres familles qui sont, ou pas, dans la même situation et je pense encore, et là ce n'est que mon point de vu, que je n'ai pas besoin de montrer mes enfants pour vous parler de ce que nous avons vécu.

Je ne suis pas du genre à me plaindre, c'est du moins l'impression que j'ai, et mettre des photos de Bastien ne ferait qu'apitoyer les gens sur notre sort, et ce n'est pas du tout ce que je souhaite.

Pourtant, et je mettrai ma main à couper, je suis certaine que si je mettais une photo de mon petit guerrier sur cette page, j'aurai en l'espace d'un court moment, un certain nombre d'abonné et de clics en plus.

Je suis juste dans l'incompréhension et dans la certitude de mes dires.

Les différences attisent la curiosité.

Je ne juge pas, chacun fait comme il le souhaite.

Je veux juste dire par là que ma page n'a pas besoin de photos de mes enfants pour fonctionner. Elle mettra sûrement plus de temps que les autres pour grimper et faire son petit bout de chemin, mais j'y parviendrai sans utiliser la jolie frimousse de mes enfants, et en particulier celle de Bastien.

 

Sans même parler de handicap, je souhaite juste préserver et protéger mes enfants.

Je suis fière de mes enfants, je suis fière de leur parcours.

J'ai juste envie que mes mots soient plus explicites et plus parlants qu'une simple photo.

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    Nathalie perchelet (vendredi, 23 février 2018 18:32)

    Et oui vous avez entièrement raison, c' est le voyeurisme qui fait avancer les gens. C' est triste.

  • #2

    maman (vendredi, 23 février 2018 20:00)

    Tu as raison ma grande. Les enfants quels qu'ils soient doivent rester dans le domaine privé. Je reprends le terme de Nathalie cela devient du "voyeurisme".

  • #3

    Samia (vendredi, 23 février 2018 20:09)

    Je pense que c’est ton choix et je l’approuve totalement. C’est intime et je ne vois pas mon bout de chou sur internet ou les réseaux sociaux... ��

Contact

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.