· 

La première nuit à la maison

Autant le déménagement s'est bien passé, autant la première nuit à la maison s'est déroulée complètement différemment de ce que je pensais.

J'avais hâte de partir de l'appartement, j'avais hâte de quitter cet endroit.

Bizarrement, je ne l'aurai pas cru quelques mois auparavant.

A mes yeux ce n'était plus chez nous et la chambre de Bastien ressemblait plus à un débarra qu'à autre chose. J'ai laissé tout de même couler une larme quand il a fallu descendre sa malle qui contenait toutes ses affaires. Mais partir de cet appartement ne m'a pas travaillé plus que cela. C'était même un soulagement de partir d'ici.

Nous avons passé quelques jours chez mes parents le temps que l’électricité soit raccordée.

 

Le premier soir ou nous avons décidé de dormir à la maison, Hugo est resté dormir chez mes parents afin que nous puissions avoir quelques heures tranquilles devant nous pour pouvoir ranger un peu, faire les lits et trouver rapidement nos repères.

 

Le trajet dans la voiture a été compliqué. Les larmes se sont mises à couler toutes seules, sans que je ne contrôle quoique ce soit, sans vraiment comprendre pourquoi.

J'écoutais le son au maximum le premier album de Amir, et quand la chanson "on dirait" est passée, je n'ai rien pu contrôler. Cette chanson me parle beaucoup, c'était aussi la musique de sortie lors de notre mariage pendant la cérémonie laïque. 

Là, pour le coup, j'avais vraiment l'impression d'abandonner Bastien.

 

C'était le début de tout. Le début d'une nouvelle vie dans une nouvelle maison, dans un nouveau village que Bastien n'aura pas eu la chance de connaître.

 

Je me suis reprise au bout de quelques minutes, en me disant que le chemin qui se révélait à moi ne m'offrirait que de belles choses, je veux y croire, du plus profond de mon cœur. J'espère que la route qui se poursuit devant nous ne nous offrira que du positif.

 

Nous avons mangé sans télévision, sans internet, et nous retrouver tous les deux sans tout ce superflus fait du bien. Nous avons discuté, en nous imaginant l'avenir, en parlant d'avenir. 

 

La nuit n'a pas été évidente, je me suis réveillée pratiquement toutes les heures sans vraiment savoir où j'étais. Hugo nous a retrouvé le lendemain, et lui par contre a passé une superbe nuit sans se réveiller une seule fois. Cela fait une toute petite semaine que nous y sommes et je commence enfin à trouver mes marques.

 

Comme me la dit Cathy, ma belle mère, cette maison sent la positivité, la lumière, elle dégage quelque chose de fort et d'apaisant. Je m'y sens bien, ainsi que ma petite famille, et c'est le plus important.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 5
  • #1

    Perchelet Nathalie (lundi, 12 mars 2018 19:10)

    Je vous souhaite beaucoup de bonheur dans votre nouvelle maison. Bon courage à vous pour votre installation et votre nouveau départ

  • #2

    coulon (lundi, 12 mars 2018 19:16)

    beaucoup de bonheur gros bisous

  • #3

    Isabelle (lundi, 12 mars 2018 20:55)

    Bonne installation dans votre nouveau foyer qu il vous apporte bonheur et sérénité. Qu il vous permette de continuer d écrire de belles choses qui sortent de votre coeur de maman.

  • #4

    Vero.villar (lundi, 12 mars 2018 21:56)

    Que du bonheur gros bisous

  • #5

    maman (mardi, 13 mars 2018 08:02)

    Beaucoup de bonheur pour vous. Vivement samedi soir pour arroser votre installation.

Contact

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.