· 

Mes solutions pour calmer mes crises d'angoisse

Etant sujette aux crises d'angoisse, je me suis dit que donner mes solutions pour les calmer pourrait peut être aussi aider certains d'entre vous. Je ne dis pas que j'ai des solutions miracles, mais ce sont justes des petites choses qui m'aident et qui me permettent de les apaiser.

 

Depuis que le diagnostique de Bastien est tombé, et encore plus depuis son départ, les crises d'angoisse sont assez récurrentes.

Je me sens oppressée, j'ai des palpitations et ma respiration s’accélère.

 

La première chose que je fais, c'est d'essayer de contrôler ma respiration. J'essaie de me concentrer sur celle-ci, et je compte 5 secondes en inspirant, et 5 en expirant. Rien que le fait de compter dans ma tête aide ma respiration à reprendre un rythme normal.

Quand je le peux, je fais aussi des séances de relaxation. Celles-ci aident aussi à l'endormissement si vous avez comme moi parfois du mal à trouver le sommeil.

 

L'exercice peut paraître difficile, mais il est très efficace. C'est ma professeur de chant qui m'avait appris cette technique. 

Tout d'abord allongez-vous sur le dos, une main posée sur votre ventre, l'autre le long de votre corps. Fermez les yeux. Concentrez-vous sur la main posée sur votre ventre et concentrez-vous sur vos respirations. Sentez vos poumons s'emplir d'air, et les vider. Concentrez-vous sur votre respiration quelques minutes.

Ensuite, essayez de ressentir tous les points de contact que vous avez, entre vous, et le sol.Quelle partie du corps touche le matelas. Vous êtes allongés sur le dos, donc partez de vos pieds en vous focalisant sur les parties qui touchent le matelas, soit vos talons, ensuite concentrez-vous sur la sensation que cela vous procure, et montez ainsi de suite jusqu'à arriver à votre crâne. (il y aura les talons, les mollets, les cuisses, les fesses, bras, mains, dos, épaules tête... J'en ai peut être oublié).

Cela va durer un certain temps et prenez le temps qu'il vous faudra pour ressentir tous ces points de contact.

 

J'espère que mes explications ne sont pas trop compliquées.

 

Cette technique permet au corps de se détendre, et ainsi je trouve que l'endormissement est plus facile et plus rapide (pour mon cas).

 

 

Ensuite, quelque chose je fais avant que la crise d'angoisse arrive, quand je sens qu'elle va pointer le bout de son nez, c'est d'essayer de m'occuper.

J'ai laissé tomber la lecture, parce qu'à part lire des mots sans les comprendre cela ne me sers par à grand chose dans ces cas là.

J'écris, parfois, mais cela ne me suffit pas. Je pourrai faire de la musique, mais ces crises arrivent la plupart du temps le soir, et quand Hugo est couché, faire de la musique peut s'avérer être compliqué.

Du coup, je me suis trouvée une occupation qui me prend toutes mon énergie, c'est de faire du coloriage anti-stress. Cela peut en faire sourire certain, mais je peux vous assurer que cela n'a rien à voir avec les coloriages d'enfants. 

Les détails sont très pointilleux et ma concentration étant telle que je ne peux pas me concentrer sur autre chose dans ces moments d'évasion. Je peux passer des soirées entières à faire ces coloriages, ou "art-thérapie" pour certains.

Après, quand l'émotion est trop forte, que je sens que je suis au bord de l'implosion, à la place de la calfeutrer au fond de moi et de me sentir encore plus mal, la seule chose à faire c'est de la laisser sortir.

Le soir je me retrouve seule, sans compter petit Hugo qui a commencé sa nuit, et c'est souvent à ce moment là que je me permet de craquer, et de pleurer, parfois longtemps. Et mine de rien ça fait du bien.

 

Je ne pense pas que garder ces émotions pour soi, soit la meilleure des solutions. Au contraire, je pense que cela ne ferait qu'empirer la situation. Du coup, je la laisse sortir, et je me sens plus légère, plus sereine, et parfois même en paix avec moi-même. Parce que je vous assure que dans ma tête c'est une tornade déchaînée qui m'envahit de questions et de peur.

Laisser ces sentiments et ces émotions sortir est bon pour l'esprit et le corps.

J'espère que mes petits conseils vous seront utiles, et si vous avez des petites techniques bien à vous, je suis preneuse !

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    maman (mercredi, 02 mai 2018 09:18)

    Je vais essayer ta façon de faire. Tes coloraiges anti-stress sont magnifiques. Bisous ma grande.

  • #2

    Perchelet Nathalie (dimanche, 06 mai 2018 20:42)

    Effectivement je pense que le coloriage peut être un bon remède.

Contact

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.