Deuil

Deuil · 07. décembre 2018
3 ans que tu n'es plus là mon bébé, mon chevalier, mon combattant, mon Titi... Les années ont beau passé, la douleur et l'absence sont toujours là, bien présentes, et le seront jusqu'à la fin de ma vie. Les jours passent, les semaines, les mois, les années et il n'y a pas un jour où je ne pense pas à toi. 3 ans que ma vie s'est effondrée. 3 ans que l'on essaie d'avancer, de survivre. Mais il y aura toujours ce manque, cette sensation d'être incomplète, que rien ne sera jamais plus...
Deuil · 12. octobre 2018
Je rêve très souvent de toi ces temps-ci, et étrangement, dans mes rêves, je sais que tu n'es plus là. On dit souvent que le temps fait son travail, que le temps atténue les douleurs. Pour l'instant je ne suis pas convaincue. J'ai toujours les mêmes sentiments quand je pense à toi. Je ressens de la tristesse, une terrible déchirure dans mes entrailles, un manque sans fin, comme si je tombais d'une falaise sans en subir la chute. Mais je ressens aussi un véritable bonheur que tu aies...
Deuil · 29. mai 2018
Voilà une citation qui m'a fait beaucoup réfléchir. C'est ma maman qui me l'a trouvé en me disant il y a quelques jours : "tiens ! J'ai trouvé cette citation pour ton blog !" Je me suis dit au départ que c'était parfait pour faire une dissertation, ou pour traiter un sujet de philo. Mais sans même aller aussi loin, cette citation en dit beaucoup sur ce que nous avons vécu. Quand j'étais enceinte de Bastien, j'étais heureuse. Bon, ok, je n'étais pas hyper épanouïe, mais quand...
Deuil · 23. avril 2018
Sur ma page d'instagram : https://www.instagram.com/lepopeedemavie/ j'ai pu constater que depuis ces dernières semaines, un certain nombre de "mamange" suivait ma page. J'ai été par curiosité sur leur page, et j'ai pu découvrir que ces "mamanges" sont des femmes qui ont perdu leur enfant avant la naissance, ou quelques jours après l'accouchement. Je ne connaissais pas ce terme, avant ces dernières semaines, j'en avais déjà entendu parler mais ne connaissais pas vraiment la définition...
Deuil · 05. février 2018
Durant trois ans et demi, on entasse des objets, on cumule des petites choses, et surtout on se fabrique des souvenirs. Le déménagement approche, et par la force des choses, la préparation des cartons doit se faire. La chambre de Bastien n'en est plus une, elle s'est transformée en débarras. Je n'aime pas ça du tout. J'ai commencé à ranger nos affaires d'été, et en allant dans la chambre de Bastien pour y mettre l'énième carton que j'avais rempli, j'ai vu ses peluches toujours...
Deuil · 07. décembre 2017
2 ans que tu n'es plus parmi nous. Je me souviens de ce jour comme si c'était hier. J'avais l'impression de vivre un cauchemar éveillé. Mon cœur s'est brisé en mille morceaux et une partie de moi s'en est allée avec toi. C'était comme si tout s’effondrait sous mes pieds, tout autour de moi. Je ne touchais plus terre. Je planais, espérant que la chute ne soit pas si douloureuse mais bien entendu je me trompais sur toute la ligne. La chute fut fracassante. Mon corps, me cœur, tout mon...
Deuil · 06. décembre 2017
Il y a deux ans jours pour jours, je t'embrassais pour la dernière fois, je te câlinais pour la dernière fois. Je te disais bonne nuit pour la dernière fois. Je me souviens très bien de se que je te disais avant que tu ne t'endormes "Bonne nuit mon Titi, fais de beaux rêves. A demain mon Titi. Je t'aime, pour toujours". Je disais toujours ces mots dans cet ordre là, et j'insistais sur le " à demain", en me persuadant qu'il y aurait toujours un demain passé avec toi. Mais il n'y a...
Deuil · 30. novembre 2017
Demain nous serons déjà le premier décembre. J'appréhende tellement ce mois comme j'ai envie d'en savourer chaque instant. Voir les yeux de Hugo qui brillent à l'approche de Noël, le voir émerveillé à chaque illumination me remplit le coeur de bonheur. J'ai envie de fêter Noël, contrairement aux deux années précédentes. Le mois de décembre est assez spécial pour nous. Bastien nous a quitté le 7 décembre. C'est pour cette raison que je redoute ce mois-ci. J'ai toujours peur que...
Deuil · 29. novembre 2017
J'adorais te prendre dans mes bras comme ça, même si ce n'était pas la meilleure position pour toi. Je te sentais tout prêt de moi, sentant ta respiration et ta petite main qui chatouillait mon cou. J'adorais cette sensation. J'adorais aussi de temps en temps te prendre avec moi dans mon lit quand Julien travaillait de nuit. Nous passions la nuit ensemble. Je t'installais comme un petit roi, et j'étais presque hystérique de savoir que j'allais pouvoir te coller toute la nuit et à te...

Afficher plus

Contact

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.